събота, 4 април 2020 г.

Интервю с Frederic Merk от 17f

За тези които могат да четат на френски език, и разбират френски език, ето едно мое интервю с Frederic Merk от 17f. Интервюто е от преди няколко години, няколко месеца след издаването на дебюта Tree Of Them. Говорим за албума, за това какво го вдъхновява, и за музика. Насладете му се. Благодарности на Frederic, за интервюто и за прекрасната музика.


Avant tout je veux te dire que "Three Of Them" et un album très intéressant et très bon album, « envoutant » et expérimental. Mes mots pour le décrire :
Contes, voyages, dévouement. Comment le décris-tu ?
Bonjour Kiril et merci beaucoup pour cette interview ! Je décrirais cet album comme étant très personnel, libre et sincère.
Quelles sont tes inspirations pour écrire de si belles compositions ? Film, montagnes ou les gens, la musique ?
L’inspiration est quelque chose qui va et qui vient. Elle me permet d’exprimer ce que je vis. Je n’arrive pas toujours à dire ce qui va et ce qui ne va pas dans ma vie. Avec le musique c’est plus simple.
Dis quelques mots sur toi-même.
Je suis un musicien, j’ai bientôt 40 ans et depuis toujours j’ai rêvé de faire un disque. Aujourd’hui ce rêve est devenu réalité.
Parle-moi de l’enregistrement. Où, quel studio, qui sont les autres musiciens du groupe ? et ceux ayant participé à l’album ?
J’ai enregistré cet album dans un studio que je partage avec d’autres musiciens. Ce studio s’appelle le Studio 603, il est à Vevey (en Suisse). Un ami (Julien Grandjean) a enregistré les batteries car c’est plus compliqué à faire. Et puis j’ai réalisé une partie des enregistrements à la maison.
Je veux aussi flatter le travail des autres musiciens qui ont participé à l’album.
Batterie, sax, basse, toute la production est magnifique. Font-ils partie d’autres projets ou groupes ? (si oui lesquelles) ou sont-ils juste commis pour 17F ?
Je leur dirais ! Julien Granjean et Arnaud Sponar font partie du groupe Opak qu’il faut absolument écouter ! Arnaud Sponar fait un projet solo qui s’appelle « Goodbye Ivan » qui est un magnifique projet. Laurent Jaussi fait partie d’un groupe un peu plus pop qui s’appelle « Girls in the Kitchen ». C’est un groupe qui fait de la musique électro avec des mélodies très éfficaces. Ils viennent de sortir un album que je te conseille d’écouter ! Michael Frei, Gerald Rochat et Tassilo Jüdt font partie du groupe « Hemlock Smith » avec lequel je collabore parfois. Et puis Kudsi Erguner est un grand maître sufi qui joue de la flûte « ney ». Il est mondialement connu pour avoir travaillé avec Peter Gabriel.
Pour le style, comment détermines –tu un coût de 17F ?
Je dirais que le style de cet album est psychédélique, ambient ou post-rock.
Tu viens de Suisse, je sais qu’en Suisse et Amérique, les groupes post rock et les groupes rock instrumental font un boom et certains sont très populaires.
Dis-moi quelle est la situation dans ton pays et quels groupes mériteraient qu’on s’y intéresse ?
Il y a énormément de musiciens et de groupes en Suisse, dans tous les styles. Je te conseillerais d’écouter « Ventura », « Opak », « Goodbye Ivan », « Hmlock Smith » ou encore « les poissons autistes ».
Confie –moi quelle musique tu écoutes ? Qu’est ce qui t’as « attrapé », marqué dernièrement ?
J’écoute actuellement surtout des song-writters. J’ai beaucoup été influencé par David Bowie, PInk Floyd ou The Cure. Le dernier disque qui m’a attrapé est le disque d’un musicien qui s’appelle TE Morris son album s’appelle « An Ocean Is Enough To Love ».
Comment composes-tu tes chansons ? Qu’est ce qui vient en premier à ton esprit/inspiration ? Les cithares, les claviers, les paroles...ou autre chose ?
En général je commence mes chansons par un son (synthétiseur, guitare, piano). Ensuite je construis une chanson petit à petit, une piste après l’autre. Mais pour chaque chanson c’est différent. Je fais beaucoup de chanson et je jette la plupart des compositions. Je ne garde que les chansons qui me plaisent.

Sur la couverture du disque tu dédies ton album à tes parents qui ne sont plus parmi nous. De la même manière il est dédié à ton fils. Tu dis qu’ils sont «trois d’entre eux ».Parle moi un peu de tes parents quels gens étaient-ils ? Et ton fils ? Il t’écoute (t’obéit) ? :)
Mes parents ont les deux beaucoup soufferts pendant la deuxième guerre mondiale. Ma maman était Italienne et mon père est né en France. Ils ont fondé une famille avec trois enfants. J’ai deux grandes sœurs. Ils nous ont élevé courageusement mais son mort les deux assez jeunes. Ils me manquent souvent. Mon fils est très gentil et je m’entends très bien avec lui. Il est doux et très sensible, je l’aime plus que tout.
La couverture est très belle et intéressante. Trois figures y sont représentées, à l’intérieur desquelles vives des arbres dont les branches sont comme des veines qui se redressent. C’est comme si cela symboliserait la vie, la force de vie, la volonté de vie. Deux des figures seraient tes parents et la plus petite ton fils. C’est ainsi que je me l’imagine. Dis-moi ce que cette image symbolise pour toi ?
C’est exactement ce que cela veut dire Kiril !
La couverture a été réalisée par Jean-Jacques Moreillon un artiste Suisse qui fait des tableaux très grands et très impressionnants.
Le disque est fait et soutenu par le département culturel de la ville de Vevey et le ministère de la culture. Ce soutien de l’Etat pour ses artistes est louable et ceci peut servir d’exemple aux personnes qui occupent des postes élevés au sain du gouvernement de notre pays à payer plus et à encourager les artistes. Quel à été leurs soutien véritablement?
Ils m’ont aidé pour payer les frais de mon disque. Et lorsque l’on parle de mon disque en Bulgarie (ou autre part) cela fait de la publicité à ma ville Vevey. C’est positif pour eux et pour moi. J’encourage les autorités Bulgare à aider les artistes lorsque c’est possible.
Parlons des chansons de l’album. Elles sont au nombre de 7. Sept est mon numéro préféré comme cet album d’ailleurs ! Quelle est l’histoire derrière la cosmique "Aiga II". Vraie de ta vie ou une histoire bien racontée ? Cette chanson est un unique post rock ambiant rock trip pour moi. Je décolle carrément. Franchement.
Merci Kiril pour tous ces compliments ! Aiga parle des gens qui sont morts et qui nous manquent. Aiga c’est le nom d’une rivière qui sépare le monde des vivants et le monde des morts ( J’ai inventé ce nom). C’est aussi le nom d’une soupe que l’on mange lorsque l’on a trop bu, avec de l’ail, du pain et de l’huile. C’est une soupe que faisaient les paysans il y a longtemps. Ma mère vient d’une famille de paysan et j’aime cette soupe. Aiga c’est un mélange de tous ces souvenirs.
Peut-être est-elle dédiée à quelqu’un ? Elle est comme une belle comédie romantique légèrement dramatique. Et quelles paroles :"It seems like i grew up empty". Elle est unique. Et le sax vit sa propre vie, velouté, passionné. A qui est la voix qui raconte cette histoire ?
Merci encore ! Je chante la première partie et ensuite Michael Frei du groupe « Hmlcok Smith » raconte une histoire. Il dit que peu importe le nom que l’on donne aux choses ce qui compte c’est l’amour qui nous unit les uns aux autres.
Moi qui ai toujours voulu jouer de la batterie, les rythmes de « Aiga II » me donne beaucoup de joie. et "Receipt".Chemin vers le cosmique, le groove, agréablement arrangé, solide. Ils sont écrits par Arnaud Sponar le multi instrumentaliste, c’est ca ? Dis quelque chose à propos de lui et les projets dans lesquels il joue. Goodbye Ivan et Opak.
Je dirais ça à Arnaud il sera content ! C’est un ami et j’adore comment il joue de la batterie. Il joue avec Julien Grandjean dans Opak. Ils font une musique incroyable et en concert c’est un groupe extraordinaire. Arnaud va bientôt sortir un disque sur lequel j’ai un peu travaillé aussi. Je te dirais lorsqu’il sortira car il est fantastique. Arnaud est quelqu’un de très généreux et très très doué. J’étais heureux qu’il accepte de participer à mon disque.

"Le Nain II" est quelque chose comme du Word, post rock introduit de jam session ou l’on est emmené dans des beautés qui se suivent et qui déchargent chacun. Dis quelque chose sur le sample du film "Beautifull" de Kim.Ki Duk qui est utilisé dedans. Je t’avoue que je n’ai pas entendu parler de lui ?
Kim Ki Duk est Coréen et fait des films très poétiques. Son film le plus connu est « printemps, été, automnes ». Il raconte des histoires ou on ne comprend pas toujours tout mais on rêve beaucoup devant ses films.
Je veux te dire que quand j’écoute « For A While » j’ai la chair de poule. Une chanson exceptionnelle. Le piano, la mélodie tout me conduit à sentir la musique. Quelle est l’histoire derrière elle ?
Merci encore une fois ! J’ai écris cette chanson après avoir lu le livre de Gregory Mac Donald appelé « The Brave ». C’est l’histoire d’un homme qui pour nourrir sa famille décide de mourir dans un « snuff movie ». Juste avant de mourir il fait l’amour dans une rivière avec sa femme. C’est un moment exceptionnel de calme avant la mort. C’est ça que je voulais décrire.

La dernière chanson de l’album qui ne dure que 2 min (j’aimerai qu’elle ne s’arrête jamais, mais je peu la répéter souvent !) elle est tellement chou. Tu joue les guitares et elles sonnent c’est époustouflant ! Dis-moi quel est ton ange ?
Cette chanson est un petit poème. Cela dit que tout le monde se ressemble, mais que l’amour que l’on peut ressentir pour quelqu’un ou pour quelque chose nous rend unique. Mon ange c’est mon amie Caroline, mon fils Loun,et la musique.

On dirait que « Angel » souligne ta capacité à créer d’exceptionnelles mélodies. Je me permets de la comparer par son atmosphère à « Hurt » de Nine inch Nails. C’est dans cette direction qu’elle m’amène.
Merci j’adore « Nine Inch Nails »! Quelle belle comparaison!
L’album semble être avec une fin ouverte, j’ai hâte d’entendre le prochain. Tu m’a dis que tu travaille déjà dessus et qu’il sera plus acoustique. Quelque chose dans la lignée de « Angel » ?
L’album que je prépare est à l’opposé de « tree of them ». Il n’y aura que des instruments acoustiques. Guitares, flûtes, harmonica. Je vais tout faire tout seul sauf quelques voix. Tous les morceaux sont très courts et très simples, très bizarres. Je l’ai ai enregistré à la maison.

Ici en Bulgarie le post rock et expérimental rock gagne en popularité, mais on dirait qu’il n’y a pas encore beaucoup de fan. J’aurais voulu inciter les gens à l’acheter pour 17F. Avec quel morceau de l’album faudrait-il commencer ? Pour moi tous sont excellent et aucun n’est « faible » mais toi en tant que guide dans cette beauté, avec lequel faudrait-il commencer ?
Je ne sais pas du tout... Mon album peut être téléchargé gratuitement sur mon site http://www.17f.ch je crois que la curiosité est le meilleur moyen de découvrir une musique.

Je veux te remercier pour l’excellente musique et pour la discussion. Salutations à tous les autres musiciens. Et j’espère que beaucoup de gens achèteront ton disque car chaque minute y est Musique. En fait ils peuvent le commander directement sur le site de 17F n’est ce pas ? S’il y a d’autres moyens tu peux les dire maintenant.
J’aimerais aussi te remercier aussi pour cet interview, et te remercier pour tous les gentils mots sur ma musique. Les gens peuvent commander le CD seulement sur mon site ou simplement le télécharger gratuitement.

Souhaite quelque chose pour les gens ici en Bulgarie et tes futurs fans. Et si autre chose te passe par la tête vas-y ! Comme si je ne te le demandais pas !
Je souhaite beaucoup de bonheur à tous tes compatriotes. J’ai beaucoup entendu parler de la beauté de ton pays et j’espère aller le visiter bientôt. Je voulais aussi remercier Assia qui a traduit toutes tes questions en Français.

понеделник, 14 април 2014 г.

The Magic Continues To Happen - Tricky - Live In Sofia, Bulgaria (09.04.2014)

Tricky отново представи отдаденост вечерта на 09.04.2014 година, на сцената в Зала 3 на НДК, концерт организиран от EventEase. Поздравления за тях, че направиха неговото идване възможно. А аз подскачах носен от ритъма на музиката, танцувах, не, бях в транс, беше прекрасно. Чувствах музиката. Протичаше усещане за съпричастност, за задушевност в същото време. Танцувах и реагирах на музиката от сцената, приемах всяко едно движение на Tricky и Francesca на сцената. И за това бях на концерта. За Tricky, за себе си, за музиката. За усещанията, за това да чувствам извън общоприетото, тренда или каквото и да било. Можеш ли да го приемеш, можеш ли да го разбереш, това е неподправения бристолски гуру, и той е такъв какъвто е, магичен и неподражаем, аз отдавна съм го приел. А това, че беше взискателен по отношение на звук, и сцена, и го показа, си е негово лично право, така трябва да бъде, за да се вдига нивото за в бъдеще. Мен ме радваше всеки негов жест, всяко едно движение, всяка една дума.

събота, 12 април 2014 г.

When Heartfelt Musicians Continues To Making Things Possible (English)




Tricky was for the second time to play in Sofia, Bulgaria. He was magnetic, as only he can. He never stops to inspire me. This is priceless. When I'm into beautiful musical adventure, with my mind open.

Expect an article (on english and bulgarian language), written by me, about the concert, as I saw it, and what I felt been there, on this adventure. My point of view, and my feel.

When Heartfelt Musicians Continues To Making Things Possible




Tricky беше за втори път в София, България. Беше магнетичен, както само той си може. Никога не спира да ме вдъхновява. Това е безценно. When I'm into beautiful musical adventure, with my mind open.

Очаквай статия (на английски и български език), написана от мен, за концерта както го видях аз, и какво чувствах, бидейки там, в това пътешествие. Моята гледна точка, и моето усещане.

понеделник, 9 септември 2013 г.

It's Time To Move On Again - Faith, Courage, Attitude (English)

Just in this moment "You Can't Bring Me Down" on Suicidal (I remember more other groups and songs, that are appropriate, but right now are Suicidal Tendencies) to play - for the old years, for the old acquaintances, for the time. For me, for what I am. For mistakes, that learns me to be I, to be only myself, and to don't give up. For self-discovery. For this, that I'm not gone (physically and mentally). For my inexhaustible energy. For my way of thinking. For the life to come. For Music. For the associations. For all those, that do not give up, and didn't refuse to be themselves. And for many more streak, characteristics, observations, many of which provoked by Music, around me and within me, which I'll inset into my future writings. Greetings to all who have wherewithal to think, and use their minds as intended, greetings to those, that who have not sold, and sell their souls, and those who resist of all attempts to be manipulated. That is the way. Nobody can tell me who I am, so, go swim haters, you are far away, and there you will remain. Your souls are empty. And no, there is no gram rage or anger, it is a logical set of circumstances. And that's how should be. Short and clearly. You Can't Bring Me Down. For Life.


събота, 24 август 2013 г.

It's Time To Move On Again - Faith, Courage, Attitude

Точно в този момент "You Can't Bring Me Down" на Suicidal (сещам се за още други групи и песни, които са подходящи, но точно сега са Suicidal Tendencies) звучи - за старите години, за старите познати, за времето. За мен, за това което съм. За грешките които ме научиха да съм Аз, и да не се предавам. За себепознанието. За това, че не съм изчезнал (физически и душевно). За неизчерпаемата ми енергия. За начина ми на мислене. За живота напред. За Музиката. За асоциациите. За въображението ми. За всички които не се предават, и не се отказват да бъдат себе си. И за още много други черти, особености, наблюдения, много от които провокирани от Музиката, около мен и в мен, които ще вмъквам в бъдещите ми писания. Поздрави на всички които имат с какво да мислят, и използват ума си по предназначение, поздравени са тези, които не си продадоха, и не си продават душите, и тези, които се съпротивляват на всички опити да бъдат манипулирани. Това е начина. Никой не може да ми каже кой съм, за това, go swim haters, вие сте някъде далеч, и там ще си останете. Душите ви са празни. И не, тук няма грам ярост или гняв, това е логичното стечение на обстоятелствата. И така трябва да бъде. Кратко и ясно. You Can't Bring Me Down. For Life.


вторник, 11 юни 2013 г.

It's Tricky Time (English)

Yes, for some time you are not a witness of an activity in my blog. But this should not surprise you, there will be such moments. For some maybe I'm missed, and other secretly had hoped, I to have forgotten how to write, to become demented to the point of no return, or something more extreme. This with break of a habit of my writing can not happen. This is for life, and can not be stopped. This is for those who doubt and hope for a "black" scenarios regarding of my writing skills, you will be extremely busy to be disappointed. But that is not a semantics at this point. Right now I will change this light stagnation. The reason is wonderful. There is one nice album that has already been issued, and you already can buy it. To be more precise - for Europe and other parts of the world release date is May 27, 2013, for U.S.A. release date is May 28, 2013. And that's, exactly you correctly understood. Tricky is here, again. His brand new album "False Idols", waiting for me to "dive" deep into trip-hop atmosphere, which creates unequalled, the guru Tricky. And I say this without an ounce of pathetic, just pure feelings, resulting of the music. The Music of Tricky. Because as you know if you're familiar with his work, he has the ability to "enchant" you into his own world via his music. And isn't this one of the greatest magics of music. And it can not be otherwise. At Tricky this is constant, want it or not. Just you are "get into it", and your mind "travel". Sometimes this "trip" can be so real, as to find yourself surprised what world you live in. Are you here or you are somewhere far away. This is one of the strong parts in his music. Here such thoughts emerge in my mind, because I know, the music of Tricky, will not let me down, never. N-e-v-e-r. His music always comes like of one very deep places in the conscious and subconscious. And it always "grabs", "catch", or name it as you want. Because this thing must feels. His music leads you to empathy. Given that if you have been on his concert, as I've been, you know what I'm talking. Feel it too, correct this mistake, if you have not heard what musical "pictures" creates the guru from Bristol, UK. Here at his site you can see more details, and for where you can order a digital copy of "False Idols". And as he Tricky himself says: "I was lost for ages. I was trying to prove something to people, trying to do something to please other people and also myself at the same time, which is never going to work. To be honest with you, I’ve been floating around since Chris Blackwell and Island. This album is about me finding myself again." Do not doubt it, that he will find himself, again, but he will challenge you to search yourself too, in every minute in which you are listen to his music. Respect to the unbeatable Bristol guru. Overcome.